Sport, Fun et Gourmandise

L'art de vivre tout en étant accro au sport

Uncategorized

Découverte à vélo insolite : Notre Dame des cyclistes, à Labastide D’Armagnac. Une petite perle bien cachée des touristes !

 
En cette période d’automne, j’avais vraiment envie de vous faire partager mon coup de cœur de mes sorties à vélos de l’été. D’ailleurs, le tour de France 2017 est passé par là. Ce n’était pas la première fois, il y a fait l’étape Labastide d’Armagnac- Pau en 1989. C’est dire si l’histoire d’amour entre le Tour et ce lieu unique ne date pas d’hier. Et pour cause !
map_route
Détendez-vous. Je vous y emmène. Imaginez-vous sur une route menant vers le Gers. Il fait beau, vous êtes à vélo. Vous passez par le petit village de Labastide D’armagnac, et votre œil accroche un minuscule panneau presque dissimulé par les arbres. Sur ce panneau, vous lisez « La chapelle des cyclistes ». Votre curiosité vous anime. Vous avez envie d’y aller ?  Fermez les yeux et laissez-moi vous guider.
Quelques coups de pédales vous ont emmené sur une route rugueuse, comme le pays d’Armagnac. Vous arrivez tout au bout d’un petit chemin ombragé. Vous avez continué votre route, en direction du Gers, et vous avez bifurqué à gauche, là où la petite pancarte discrète indiquait « Notre Dame des Cyclistes ». Vos narines sont en émoi, ça sent bon la campagne et l’herbe fraichement coupée. Vous sentez la brise vous effleurer les mollets, et à l’intérieur de vous, vous savez que cet endroit vous marquera aujourd’hui. L’ambiance est reposante, presque sécurisante.
IMG_5539
Un curieux portique orné de cycles attire votre attention. Il marque l’entrée vers le Sanctuaire National du Cyclisme.
Vous savez alors, à cet instant, que cet endroit n’est à nul autre pareil. C’est le début d’une jolie histoire d’amour, de respect et de foi transmis depuis 1959 par cette chapelle unique. En voici une rapide histoire.
Petit point Historique
Cette étonnante chapelle romane est édifiée sur les vestiges d’une antique villa gallo-romaine. Elle daterait du VIème siècle. C’est un prêtre landais, le père Joseph Massié, curé de plusieurs paroisses et cycliste depuis l’âge de 5 ans, qui la découvrit au cours d’une journée pluvieuse d’août 1958. La pauvre chapelle était à l’abandon, couverte de lierre et totalement à la merci des aléas de la nature. Sans plus attendre, notre curé décida de la restaurer et commença à y célébrer des messes.
crbst_joseph_massie_1
Au cours d’une de ces messes, justement, il eut l’idée d’en faire un lieu de pèlerinage des cyclistes. En 1959, Notre Dame des Cyclistes de France était inaugurée. Elle devint un peu plus tard Sanctuaire National des Cyclistes de France. A noter que Notre Dame de Lourdes en est la célèbre marraine ! (La raison daterait de 1948, L’évêque de Dax était emprunt d’un humour qui n’avait d’égal que sa foi, et il n’hésita pas à faire une touchante évocation au Pape en bénissant les coureurs de Tour de France « Notre piété filiale ne s’offusque nullement à la pensée que Notre Dame aurait elle-même utilisé ce moyen de locomotion s’il avait existé en son temps, pour porter avec plus de rapidité ses service à sa cousine Elisabeth ». Cette petite phrase anodine en son temps porta donc ses fruits 10 ans plus tard).
Mais que trouve-t-on dans la chapelle ?
Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos brebis dans ce cas, et respirons à nouveau, les yeux fermés, cet air à la foi sportif et respectueux des traditions. Vous entrez par une petite porte de côté, où un bureau cache un gardien sympathique qui vous ouvre les portes du sanctuaire. Votre souffle est coupé devant autant de dévotion sportive autour de la petite reine.
labastide_darmagnac_-_notre_dame_des_cyclistes_3_1
Depuis 1959, La chapelle abrite une collection de maillots de champions : Poulidor, Mercks, Ocaña, Virenque, Jeanie Longo… Ils côtoient les 600 casquettes et autres équipements provenant de clubs amateurs. Du grand bi au vélo du facteur, les deux roues insolites sont ici précieusement conservées. Chacun trouve sa place et on peut mettre de longues minutes avant de faire le tour complet de l’établissement.
Les murs sont recouverts, au sol des tas de selles et de roues, des photos de coureurs, de champions et des Ex-voto meublent chaque parcelle de cet endroit incroyable.
Dans le sanctuaire se trouve la très belle statue en bois de Noyer de Notre Dame. Un livre d’or recueille les intentions de prières, les appréciations des touristes et des cyclistes sur le charme de la chapelle. Pour de nombreux cyclistes pèlerins, vers Lourdes ou Compostelle, français ou étrangers, Notre Dame des Cyclistes est devenue un passage obligé, parfois au prix d’un long détour. Les 1000 kilomètres jusqu’à Saint Jaques de Compostelle ne font pas peur aux valeureux cyclistes, pas tous des champions, mais ultra-motivés à l’idée de venir découvrir le sanctuaire.
 
Informations pratiques
Je vais bientôt vous laisser à votre rêverie. Je vous ai conduis là, mais je ne souhaite pas vous en faire partir de force. Restez donc. Je m’en vais discrètement, après avoir fait un dernier tour onirique. Mon vélo m’attend dehors, près du portail. Mon voyage dans le temps prend fin. J’ai été heureuse de vous le faire partager.
Si vous souhaitez vous y rendre, voici quelques informations très utiles :
La Chapelle des cyclistes est ouverte du 1er mai au 15 octobre du mardi au dimanche de 15h à 18h. En juillet et août, du mardi au samedi 10h – 12h et 15h – 18h, les dimanches et lundis 15h-18h. Entrée libre pour les individuels.
Pour les groupes, des visites commentées à partir de 20 personnes ont lieu toute l’année sur rendez-vous, tarif : 1,50 € / pers.
Chaque année, la fête de la chapelle est organisée le lundi de Pentecôte.
Le site de la chapelle : http://www.notredamedescyclistes.net/index.html
Le site de l’office du tourisme : http://www.tourisme-landesdarmagnac.fr/decouvrir/bastides-et-vieilles-pierres/esprit-de-clocher/la-chapelle-des-cyclistes
Quelques photos que je vous ai présentées dans cet article sont tirées de ces deux sites. Merci à eux.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén