Sport, Fun et Gourmandise

L'art de vivre tout en étant accro au sport

CONSEILS, INTERVIEWS

"Je suis passée au régime Low Carb, le régime cétogène" par Shirley Flindell, notre correspondante au Québec

Shirley Flindell, immigrée au Canada depuis presque deux ans, a découvert le continent nord américain et son cortège de nourriture riche et sucrée. Sportive dans l’âme, passionnée d’aventure et de nouveaux horizons, elle a aussi dû subir les aléas des changements nutritionnels et climatiques. Elle nous raconte son passage au régime sans sucre, et ce qui en a découlé

Une alimentation repensée

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous une expérience nouvelle : la vie sans sucre, low carbs, le régime cétogène.
La raison pour laquelle j’ai opté pour le low carbs :
Avant mon départ au Canada, je vivais en France une vie de sportive au quotidien. Triathlète, marathonienne, reconvertie au trail depuis quelques années, je conjuguais travail, vie de famille et sport. Le poids et le bien-être a toujours était une préoccupation importante.
Depuis 18 mois, j’ai immigré au Québec. Après 45 ans sur la Côte d’Azur, je me suis pris le changement climatique de plein fouet. Mes entraînements sont passés de 15 heures par semaine à…plus rien. M’adapter était déjà un défi au quotidien. Bilan : j’ai pris 13 kilos…

Mais pourquoi ?

Comme je l’expliquais, je suis passé d’une vie très sportive à une vie sédentaire. Puis, il ne faut pas se voiler la face, en Amérique du Nord, les aliments sont modifiés, bourrés de sucre et d’additifs.
Prenons par exemple du pain de mie acheté en France, d’une marque ordinaire que l’on trouve en supermarché :

Notons que pour 100g de pain, il y a 6.3g de sucre.
Maintenant, analysons la cousine canadienne :

Et là, nous constatons que pour 80g de pain (2 tranches) nous avalons 39g de sucre…Et cela est pareil pour tous les aliments sans exceptions. Conclusion, mon organisme a disjoncté sans que je ne fasse des écarts.

Les solutions qui s’offraient à moi

Je vais être complètement transparente : j’ai fait TOUS les régimes qui existent : Weight Watchers, protéiné, hyper protéiné, basses calories, Natur House, Ananas, soupe aux choux, avec des médecins, des nutritionnistes, des naturopathes, etc. L’idée de repartir en croisade m’était insupportable. Puis une amie française elle aussi immigrée, qui en était à 25 kilos en 10 ans, m’a parlé du mode de vie Kéto. Encore un régime à la mode me suis-je dit. Oui et non. Certes, depuis quelques temps, ce régime fait le buzz. Donc, par définition, je ne suis méfiée et j’ai lui des dizaines d’articles, non pas ceux des magasines féminins, mais de réels articles scientifiques de chercheurs.

En quoi ça consiste ?

À l’origine utilisé chez les enfants atteints d’épilepsie afin de réduire les crises, le régime cétogène ou Keto a été développé dans les années 1920. Cette alimentation a d’abord démontré des effets anticonvulsivants chez les épileptiques. Puis, le régime keto a gagné en popularité ces dernières années en tant que méthode rapide pour perdre du poids. On l’utilise également pour améliorer les symptômes du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires
Le mode de vie Kéto est simplissime. Tu dois d’abord cibler ce que tu veux : perdre du poids, stabiliser ton poids, vivre au quotidien. Mon cas est le n°1 vous l’aurez deviné. Mon alimentation va devoir comprendre un maximum de 20g de sucre par jour. 20g de sucre par jour !!!!!! Oh my god ! Mais je vis en Amérique du Nord. Même l’air que je respire est sucré !! Donc, je vais augmenter la quantité de gras que je mange. Pourquoi ? Habituellement, le corps tire son énergie des glucides consommés dans la journée et qui sont nécessaires au bon fonctionnement du corps. Dans l’alimentation cétogène, les glucides étant extrêmement limités, le corps commence à puiser dans ses réserves de glucides entreposées au niveau des muscles et du foie appelées réserves de « glycogène ». Comme chaque gramme de glycogène est lié à 3-4 g d’eau dans l’organisme, la perte de poids importante au début du régime cétogène est en grande partie une perte d’eau. Lorsque les réserves de glycogène sont épuisées, le corps commence naturellement à utiliser les lipides ou matières grasses pour produire de l’énergie.

Concrètement comment ça marche ?

En phase de perte de poids, il faut calculer sa macro et voir à combien de sucre on a droit. Comme je le disais, j’ai droit à 20g de sucre par jour et croyais moi, ça va très vite. Les aliments autorisés en quantité importante dans le régime cétogène sont :

  • Poissons
  • Fruits de mer
  • Viande
  • Volaille
  • Oeufs
  • Beurre
  • Huiles végétales
  • Vinaigre
  • Jus de citron
  • Olives
  • Avocat
  • Légumes pauvres en glucides (épinards, laitue, kale, etc.)
  • Fromage à pâte dure (100 g par jour)

Le régime cétogène est relativement restrictif, de nombreux aliments y sont interdits car ils empêchent l’organisme de se maintenir en état de cétose :

  • Sucre
  • Produits sucrés
  • Céréales
  • Féculents
  • Pain
  • Pâtisseries
  • Viennoiseries
  • Biscuits
  • Légumineuses
  • Fruits (sauf baies)
  • Pomme de terre
  • Légumes sucrés (betterave, maïs, carotte, etc.)
  • Fromage à pâte molle
  • Fromage frais
  • Boissons gazeuses
  • Chocolat
  • Miel, confitures, sirop
  • Jus de fruits et légumes
  • Sauces sucrées
  • Lait ou yaourt à base de laits végétaux (soja, amandes, etc.)
  • Yaourts aromatisés
  • Compotes de fruits sucrées

Mais encore une fois LISONS LES ETIQUETTES !!

Cette boisson à la noix de coco non laitière, sans lactose, gluten, sucre, avec des acides gras de la chaîne moyenne ne contient que 1g de sucre pour 250 ml alors que le lait de vache en contient 4g pour une once (28.3g).
Quels sont les bienfaits ressentis sur moi
Dans un premier temps la perte de poids est évidente : 14 livres en 2 mois (6.5 kilos) sans aucun effort. J’ai retrouvé un sommeil abyssal : la sensation de fermer les yeux et les rouvrir 8h après, mais que ta nuit a duré le temps d’un battement de cil. Ma peau est superbe, plus aucune imperfection. Je me sens calme et sereine, lucide et d’une efficacité physique et intellectuelle optimum.

Et après ??

Certaines personnes pensent pouvoir rester en mode cétogène toute leur vie. Ce n’est pas mon cas personnellement car j’aime trop les féculents et les fruits et légumes en général, sans avoir à faire attention que le poivron est trop sucré. De plus, par rapport aux entrainements, les sucres lents sont inévitables pour moi. Donc, nous avons procédé à une réintroduction des sucres lents dans notre alimentation mais en évitant dans la mesure du possible, les produits manufacturés, bourré de glucides comme le pain de mie, les müeslis du commerce, les jus de fruits, les sauces à spagg, bref, tout ce qui est produits préparé. Je ne bois pas de lait, mais quand l’utilisation est nécessaire, je privilégie le « lait » d’amande, qui n’est pas du lait mais du filtra végétal. Si vous avez la place dans votre cuisine, une machine à pain est essentielle car vous avez la main de A à Z sur votre pain et contrôlez les ajouts en tous genres.

Je vous conseille les livres de Cécile et Christophe Berg aux éditions La Plage, pour les  recettes de fabrication de vos propres produits énergétiques. Une pure merveille. Ces 2 là sont des « ultras » trailleurs, ils savant de quoi ils parlent.
https://www.laplage.fr/?s=Berg&post_type=product

Leave a Reply

Theme by Anders Norén